Grandir un peu

Auteur : Julien Rampin
Année de publication : 9 mars 2021
Editeur : Charleston
Catégorie : Contemporaine
Nombre de pages : 256

« Une vieille bâtisse en pierre aux volets bleus, perchée sur une colline, loin de tout. C’est là que Jeanne trouve refuge quand elle décide, sur un coup de tête, de partir avec sa collection de vinyles sous le bras pour fuir un mari indifférent et une existence qui ne lui ressemble pas. Cette maison est le royaume de Raymonde, une grand-mère fantasque et rebelle à la recherche d’une dame de compagnie, et de Lucas, son petit-fils. Tandis que les chaudes journées d’été défilent, tous trois s’apprivoisent et vivent une parenthèse enchantée, hors du temps. Mais le temps hélas ne s’arrête jamais vraiment, et la vie va bientôt les rattraper pour les obliger à grandir un peu… Un roman lumineux et profond qui nous parle d’amour, de perte et surtout, d’espoir. »

Quel plaisir, quel honneur d’avoir la chance de découvrir le roman de Julien Rampin en avant-première ! Je m’imaginais une histoire à son image : sensible, drôle et touchante… je n’ai pas été déçue.

J’ai de suite été happée par l’ambiance du roman : une maison reculée à la campagne avec un magnifique jardin, un grand verger, un joli bois et trois protagonistes aux histoires fortes qui se dévoilent petit à petit. Jeanne, petit bout de femme qui va devoir apprendre à s’écouter et à ne plus être invisible, Raymonde, une mamie drôle, rebelle et hyperactive et Lucas, ce beau garçon qui doit se battre contre ses traumatismes… Lucas m’a particulièrement fait écho vis-à-vis de son angoisse face à la solitude. Cette angoisse ne m’est pas apparue pour les mêmes raisons mais je m’y suis retrouvée et c’était assez « dur » pour moi d’y être confrontée.

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai pleuré. Je n’ai pu résister face à un tel tourbillon d’émotions. La plume de Julien est vraie et cela se ressent complètement lors de notre lecture. Ce roman m’a également touchée parce qu’il met en avant comment un choix difficile à prendre peut avoir la plus grande influence positive sur notre vie. Quitter la situation dans laquelle nous sommes parce qu’elle ne nous convient pas ne se fait pas en un claquement de doigt. Beaucoup de personnes subissent un mode de vie qui les rend malheureuses parce que décider de tout quitter, c’est flippant. Néanmoins, si nous osons, en y réfléchissant un petit peu au préalable attention, nous nous demandons pourquoi nous ne l’avons pas fait avant. Ce roman est aussi là pour nous rappeler une chose fondamentale : vivre.

Un roman ensoleillé et fleuri qui nous conte la vie, la mort, la perte, la solitude, l’espoir… Ce livre est une ode à la vie, idéal comme lecture de printemps où la nature reprend vie, elle aussi. Un bijou qui se déguste allongé sur un transat avec un bon thé glacé. La couverture est absolument somptueuse, tout à fait adaptée à l’histoire et à la personnalité de Raymonde. Quand j’ai terminé le livre, je ne voulais pas quitter ces personnages, je souhaitais continuer à lire leur évolution !

Je vous souhaite de belles lectures et merci d’avoir pris le temps de me lire !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :